Executive MBA Finance Islamique Promotion 2013

Promotion EMBA FINANCE ISLAMIQUE STRASBOURG 2013


Salah ABERKANE (France)

Salah travaille à Paris chez Natixis Global Asset Management en tant qu’ingénieur financier.
Il a 9 ans d’expérience professionnelle. Il est ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure d’Informatique et Mathématiques Appliquées de Grenoble. Il a obtenu en 2009 le ‘Chartered Alternative Investment Analyst’.

Thami AMARTI (France)

Thami a commencé sa carrière chez SG Asset Management Alternative Investment, la filiale de gestion alternative de la SG en structuration et vente de produits structurés cross-assets. Il a ensuite rejoint la BNP Paribas CIB à Bahreïn, où il a travaillé au sein de l’équipe risque marché Fixed Income. Il a également servi en tant que consultant au sein d’une société de conseil en investissements basée à Paris et Genève.  Thami est diplômé de Grenoble Ecole de Management, titulaire d’une Licence mathématiques de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, et a obtenu un MSc finance des marchés de North Carolina State University et Skema Business School US. 

Imane BEGAG (France)

Imane a suivi le cursus de Finance et assurance, et a obtenu en 2011 un Master 2 à l’université Ferhat Abbas de Sétif en Algérie et en parallèle a suivi une formation de 3 ans et a obtenu un diplôme DU en Anglais Technique. Elle a travaillé en tant que responsable de sinistre puis adjoint d’expert technique pour une société d’assurance algérienne SALAMA ASSURANCES ALGERIE une des filiales du Groupe international d’assurance et de réassurance SALAMA – ISLAMIC ARAB INSURANCE COMPANY. Elle suit l’EMBA en Finance islamique à l’Université de Strasbourg pour intégrer une banque islamique à la suite de son stage de fin d’étude. Elle parle arabe, anglais et français.

Nassima BELLAL (Algérie/Algeria)

Son parcours académique a commencé avec un cursus en Finance à l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée à  Alger ; qui s’est achevé avec l’obtention d’un diplôme d’ingénieur  en Planification et Statistique (option Finance et Actuariat). Elle suivait en parallèle des cours en Langue Anglaise à l’Université d’Alger, ce qui lui a permis de décrocher une Licence dans cette spécialité après 4 ans d’étude universitaires. Quant à son parcours professionnel, Nassima a, tout d’abord, commencé par travailler en qualité de Commerciale en Assurances pour une agence d’assurances “GAM Assurance”, et ce, pour la période de six mois, puis elle occupait le poste de « Quality Assurance Document Controller » pendant 2 ans au sein d’une Grande Multinationale de Catering fournissant des prestations au profit des Sociétés Pétrolières opérant au niveau du Sud Algérien. Elle suit le cursus  EMBA Finance Islamique à l’Université de Strasbourg ayant pour objectif d’intégrer l’un des prestigieux groupes bancaires ou financiers dans la région du Moyen Orient ou le Royaume-Uni à la fin de son stage de fin d’étude. Elle maîtrise le français, l’anglais et l’arabe.

Jamal BENERROUA (France)

Jamal est ingénieur de formation de l’école nationale supérieure d’informatique et de mathématiques appliquées de Grenoble en 2004. Actuellement il est responsable d’une équipe de 3 gérants de portefeuilles indiciels et ETF (exchange traded funds) avec un total d’actifs sous gestion de 4 milliards USD chez BNP PARIBAS. Il a obtenu la certification CAIA (chartered alternative investment analyst) en 2009. Il gère notamment le tracker easyetf dow jones market titans 100, qui est un fonds sharia compliant de droit français. Il est parfaitement trilingue anglais, français et arabe.

Othman BEN-HAROUN (France)

Ingénieur de l’école ENSIIE (Ecole Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’Entreprise), il a obtenu ensuite le Master 2 Recherche en « Finance de Marché » à l’université de La Sorbonne. Il a commencé à la Société Générale Asset Management en 2007 en tant que Risk Manager puis en 2010 il a rejoint la banque d’investissement de Société Générale en tant que Senior Market Risk sur le desk des structurés sur mutual funds et hedge funds. Il parle arabe, français et anglais.

Hicham BOUGHANEM (France)

Hicham est titulaire d’un diplôme d’ingénieur (INSA-1994), d’un doctorat de l’Ecole Nationale Supérieure des Pétroles et Moteurs (ENSPM-1998) et d’un Master en Finance de Marché (ESSEC/CNAM -2005). Hicham parle Français, Anglais, Espagnol et Arabe. Il a été ingénieur de recherche à Safran Group, à Renault-Nissan, à l’Institut Français du Pétrole (IFP) et à l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA). Depuis 2003 Hicham travaille chez Peugeot SA (PSA) où il a été Chef de projet ‘Performances’ sur la gamme des moteurs Peugeot & Citroën ; puis Chef de projet informatique au Back-Office Crédit de la Banque du groupe PSA (BPF). Depuis 2011 Hicham travaille à la Direction Corporate Finance et Trésorerie de la Holding PSA où il est Chef de projet en ‘Titrisation et Financements Structurés’. Il a piloté en 2012-2013 un programme de refinancement de BPF pour 2,5 Milliards d’euros à travers un programme de titrisation d’actifs du groupe. Hicham assure aussi la gestion en vie courante de fonds ABS adossés aux actifs de BPF (France, Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni). Hicham s’est inscrit au EMBA finance islamique dans l’objectif d’approfondir ses connaissances et évoluer vers du refinancement Corporate en Finance Islamique en Europe, Moyen-Orient ou Asie.

 

 

Youssef BOULAHBACH (Maroc/Morocco)

Économiste de formation, Youssef a suivi sa formation de base en Commerce et Gestion, et a obtenu en 2000 le Diplôme Des Ecoles Nationales de Commerce et de Gestion Tanger (Maroc) (2005), le Diplôme des Études Supérieures Approfondies en Banque et Finances de l’Université Mohamed 1er Oujda Maroc (Bac+6) en Banque & Finance. Il a commencé sa carrière professionnelle dans une entreprise industrielle en tant qu’analyste comptable puis responsable achat locaux et étrangers. Il s’est orienté ensuite vers la banque de l’entreprise, le Middle Market, pour le compte de la filiale du Crédit Agricole au Maroc.

Mouâd BOUTAOUR KANDIL (France)

Responsable de la recherche quantitative de CamGestion filiale de BNP PARIBAS. Il enseigne les instruments financiers à l’ENSIEE (École Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’Entreprise).Diplômé de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées en 2003, il a travaillé dans le secteur de la gestion des actifs financiers dans les groupes Société Générale et BNP Paribas. Il fait partie d’Al-Khawarizmi Group, auteur du rapport « Les Sukuks, une nouvelle alternative de financement pour le Maroc ». Langues: arabe, français, anglais et espagnol.

Maxime CABIOCH-PRIGENT (France)

Maxime a suivi le cursus de l’Expertise comptable, et a obtenu en 2012 le DSCG, Diplôme de Comptabilité et Gestion. Il a commencé par travailler en cabinet d’expertise et commissariat aux comptes puis s’est dirigé vers l’import-export, le Trade Finance, pour une société française spécialisée dans le trading de produits pétrochimiques. Il suit l’EMBA dans le but d’intégrer une banque au Moyen Orient à la suite de son stage de fin d’étude. Il est intéressé par une candidature au programme YPP de la Banque Islamique de Développement. Il parle français et anglais.

Ndiaga CISSÉ (Sénégal)

Sa formation peut être divisée en trois parties : comptable, bancaire (ITB) et financière. En effet, il est titulaire d’un master chargé d’affaires  d’entreprise et institutions (2010) de l’université de Caen pôle économie et gestion. Il bénéficie également d’une expérience professionnelle de 12 ans dont 18 mois en comptabilité 6 ans de contrôle Interne et 4 ans et demi d’audit Interne. Actuellement il cumule son travail avec la formation du diplôme EMBA Finance islamique à l’Université de Strasbourg. Membre du groupe de formateurs de CBAO Groupe Attijari Wafa bank sur la déontologie. Il parle français anglais et Wolof (langue maternelle), il parle aussi un peu l’allemand et a des notions en arabe

Mahamat Saleh Brahim DOUGRI (Tchad)

Diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Toulouse d’un Master 2 en Entrepreneuriat et de l’Institut Technique des Banques (ITB – CNAM) d’un DESS en Banque Finance. Il est le Directeur Général de la Société Africaine de Construction des Infrastructures (SACIS) au Tchad (construction des bâtiments et travaux publics). Il est Secrétaire Général du Conseil des Entreprises de Bâtiment et Travaux Publics, il a été Rapporteur Général 1er Adjoint du bureau exécutif de la chambre de commerce et d’industrie du Tchad, membre du conseil d’administration de l’agence nationale d’entretien routier AGER, membre du conseil national de patronat tchadien CNPT(2012), membre du conseil d’administration du fonds national d’appui à la formation professionnelle FONAP (2013), et membre du conseil d’administration de l’université nationale de N’Djamena (2013). Il souhaite créer une banque islamique ou un établissement de micro-finance islamique au Tchad. Il parle français et anglais et a des notions en arabe.

Mouna ELFIDHA (France)

Elle a suivi un double cursus comptable et théologie. Elle a obtenu une maitrise en sciences comptables et un licence en théologie musulmane. Elle a travaillé pendant deux ans pour un cabinet comptable. Elle suit le cursus EMBA Finance islamique à l’Université de Strasbourg dans le but d’intégrer un groupe bancaire ou financier au Moyen Orient ou à Luxembourg à la fin de son stage de fin d’étude. Elle prépare un mémoire sur la comptabilité bancaire en finance islamique. Elle maîtrise le français, l’anglais et l’arabe.

Akram FARTOUNA (France)

Il a suivi un cursus juridique et a obtenu une maîtrise en droit privé, il a travaillé pendant huit  ans  en tant que juriste dans des différents services juridiques pour de multiples sociétés, et il a occupé un poste de juriste dans un cabinet d’avocat spécialisé dans le droit immobilier. Il suit le cursus EMBA finance islamique à l’Université de Strasbourg dans le but d’intégrer un groupe financier au Luxembourg. Il prépare un mémoire sur la création, le fonctionnement et les risques encourus par une institution financière installée au Luxembourg. Il maîtrise l’arabe, le français, et il dispose de bonnes notion en anglais.

Ezzedine GHLAMALLAH (France)

Ezzedine GHLAMALLAH est chef d’entreprise, dirigeant de SAAFI, cabinet de courtage en assurances, spécialiste de la distribution et de la conception de solutions d’accès à l’assurance et à la finance islamiques. Il est diplômé de l’Université de Strasbourg où il a obtenu son Executive MBA en 2013. Il est également ancien élève de l’École Nationale de l’ASSurance, licencié en 2010 en Assurance Banque Finance. Il a acquis 5 années d’expérience dans le domaine bancaire puis s’est dirigé vers le monde de l’assurance où il a exercé pendant 6 années. Il enseigne la finance islamique à l’Université de Droit de Cergy Pontoise et le takaful à l’Université de Droit de Strasbourg, anime la rubrique « finance éthique » sur le site Saphirnews.com, il publie régulièrement des articles dans des revues telles que l’Islamic Finance News ou l’Argus de l’Assurance. Il dispense également la certification Islamic Banking Qualification (IBQ) sur le marché français.

Azzedine HAKIM (France-Belgique)

Azzedine a obtenu le Diplôme de l’Institut des Transports Internationaux et des Ports à Le Havre, France en 1987. Commissionnaire en transports internationaux de fret. Spécialisé en transport maritime de marchandises, il a exercé des postes de responsabilités variées. Sa dernière position dans ce domaine : Responsable de deux unités de transport international à Paris, et à Casablanca durant plus de 5 ans. Il a obtenu le Diplôme d’Études Supérieures Comptables et Financières à l’Université de Toulouse, France en 1999 et a validé son stage d’Expert-Comptable à Bruxelles, Belgique. Après avoir travaillé comme collaborateur dans un cabinet d’expertise comptable et conseil fiscal à Bruxelles pendant plus de 6 années, il exerce comme Consultant en gestion comptabilité et fiscalité en Belgique. Il suit l’EMBA finance islamique dans le but d’avoir une compétence complémentaire de conseil dans la finance islamique. Il maîtrise le français, l’anglais et l’arabe.

Hafsa LAMRANI (Allemagne)

Hafsa a obtenu un Master (Sc) en corporate finance en 2008 de l’Université Al Akhawayn (Maroc). Elle a commencé par travailler dans le domaine du Risk Management en tant que chef de projets à la banque Société Générale Maroc puis s’est dirigée vers le BTP en tant que responsable financière. Elle a publié un article intitulé «A benchmark based AHP model for credit evaluation» (Source : International Journal of Applied Decision Sciences, Volume 2, Numéro 2, 19 Juin 2009, pp. 151-166). Elle suit l’EMBA de l’Université de Strasbourg en finance islamique dans le but d’approfondir ses connaissances dans ce domaine et d’intégrer une banque islamique à la suite de son stage de fin d’études. Sa langue maternelle est l’arabe. Elle parle aussi le français, l’anglais et l’allemand.

Naïm QASEM (Luxembourg)

Naïm a suivi le cursus de comptabilité et gestion à la Haute Ecole Blaise Pascal en Belgique et a obtenu son diplôme en 2005. Il a ensuite travaillé dans l’administration de fonds en tant qu’employé comptable dans l’entité des fonds spécifiques au sein de l’entreprise EFA Luxembourg. Après un an d’apprentissage, il a voulu se diriger dans le secteur des assurances. Il a donc rejoint la société Lombard international assurance située à Luxembourg en tant que comptable senior. Durant ses années de travail, il a pris conscience que la place financière luxembourgeoise cherche à ouvrir son économie à de nouveaux marchés en attirant de nouveaux capitaux. Fort de ce constat, son intérêt pour la finance islamique l’a poussé à suivre une formation à l’EMBA Strasbourg dans le but de travailler dans cette finance, encore jeune. Il parle anglais, français et a des notions d’arabe

Zakaria RAHDBANE (France)

Il est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Toulouse en Ingénierie Financière dans le sud de la France et d’un Doctorat en génie mécanique. Il a commencé en R&D chez Arcelormitall puis en tant que chef de projet  chez Raindance technologies : RainDance Technologies est un pionnier de la biologie numérique et participe à la recherche scientifique dans le domaine de la santé. Par ailleurs il est aussi enseignant chercheur à l’Insa, l’Institut National des Sciences appliqués. Son parcours et sa sensibilité l’on amené vers le monde bancaire – il a travaillé chez Attijariwafa bank comme Private banker. Il travaille actuellement chez Valority Investment comme gestionnaire de patrimoine. Enfin il désire évoluer vers de nouvelles opportunités vers la finance de marché en France comme à l’étranger.

Mahfoud SAADOUNI (France)

Il occupe actuellement le poste de Responsable de la gestion indicielle et optimisée chez Natixis Asset Management après avoir exercé́ la fonction de Gérant de Portefeuilles (produits structurés) pendant sept ans. Il a commencé́ sa carrière en Recherche & Développement chez ABN AMRO, puis a occupé́ chez Natixis Asset Management successivement, le poste d’analyste de performance et celui de responsable du pôle Attribution de performance. Il est titulaire d’un Master en modélisation stochastique et recherche opérationnelle à l’Université de Bordeaux, et aussi diplômé de la SFAF (CIIA : Certified International Investment Analyst), il a également obtenu le CERTIFICATE OF ISLAMIC BANKER (C.I.B) du CIBAFI (General Council for Islamic Banks and Financial Institutions Bahreïn).  Il est membre du COFFIS (Conseil français de la finance islamique) depuis 2009. Il est co-auteur du rapport « Les Sukuks, une nouvelle alternative de financement pour le Maroc » publié par Al-Khawarizmi Group dont il fait partie. Mahfoud parle français, anglais et arabe.

Richard SCHMECK (Allemagne)

Richard a fait des études de droit et en sciences humaines. Il a passé environ 10 ans en tant que diplomate au Moyen-Orient. Il travaille actuellement en tant qu’avocat en Allemagne chez HPL Plewka & Coll. LLP. Il a aussi obtenu un diplôme en Finance et Droit (LL.M) à Francfort. Richard suit le cursus EMBA Finance Islamique à l’Université de Strasbourg dans le but s’associer son expérience acquise au Moyen Orient et sa connaissance en Finance Islamique à son travail quotidien. Il maîtrise l’anglais, l’allemand et l’arabe et dispose de bonnes notions en français.

Mariem TURKI (France)

Mariem est diplômée de l’École Supérieure de Commerce de Sfax, où elle s’est spécialisée en gestion des institutions financières et en ingénierie financière. Après une première expérience à Paris en tant qu’analyste recherche et gouvernance chez Institutional Shareholder Services, Mariem reprend ses études et suit l’EMBA Finance Islamique afin de se spécialiser en montage des opérations de financement et de structuration de produits financiers islamiques. Mariem parle l’arabe, l’anglais et le français.